logositeblanc
   
Extrait 
Ça sent qu'on est au bord...
d'Anne Lefèvre I création 2017
J’ai les oreilles qui crépitent.
Urgences
Détricoter le maillot.
Déverrouiller les crédos.
Disons que c’est ça que j’aime l’appréhension-intuition de l’espace derrière l’espace.
Tu vois.
Disons que c’est ça, oui c’est ça que j’aime, ce jaillissement de sources dans le coït des signes et des regards, des corps et des langues.
Tu vois, cette irruption de turbulences heureuses en plein pic du drame. À deux pas de renoncer, de tout foutre en l’air.
Soudain l’improbable survient.
Le cadran indique midi.
Un tu déchire le voile, décharge la barque.
Guéris le râle de nos chants incertains.
Dérides le cadavre de nos hivers.
Console.
Soudain c’est midi.
Disons que c’est ça que j’aime.
Mighty Free Joomla Templates by MightyJoomla