17 > 28 OCT
Le Vent des Signes
Résidence Danse
Lucia Soto

Mala

ou comment revenir à l’écoute du cœur et chercher la fucking manière d’être ensemble

Deuxième session de résidence de la compagnie Lucia Soto dont nous accueillerons deux représentations pendant le Festival [ et + si affinités] 22, les 7 et 8 Décembre 22.

Cruelle, barbare, dure, dangereuse, haineuse, malveillante, agressive, méchante… mala [mauvaise].
Une femme danse le Malambo, une « danse d’homme » jusqu’à ce que son genre disparaisse et que la nuit tombe. Trafiquer le folklore. Déformer le rythme. Balancer nos préjugés sur la tradition dans un ring rectangulaire, un champ de bataille et de réconciliation. Déconstruire les mots appris par cœur, les rôles à suivre ; transformer en ternaire la binarité du plus fort.

/
DISTRIBUTION

Chorégraphie et danse  Lucía Soto
Musique électronique, batterie et bombo legüero  Aluminé Guerrero
Chargée de production et diffusion  Malaury Goutoule
Accompagnement administratif  Le Chalumeau
Accompagnement et plus encore  Cie D’Elles – Yaëlle Antoine

Production  Rebish