2 > 13 MARS
Le Vent des Signes
Résidence
Pina Wood

Auteur en résidence

Bonjour Anne et Le vent des signes.
J’espère que de belles choses ont eu lieu cet automne.

Je t’écris suite à notre rendez-vous d’octobre pour te donner de nouvelles et de demander une période de résidence d’écriture.
La fin de mon compagnonnage avec Generik s’est très bien passé. J’ai présenté ma maquette de projet 2 fois, nuit/jour et le public était au rendez-vous. Sylvie Raissiguier (DRAC PACA) a beaucoup apprécié et me reçoit début Janvier pour savoir comment m’aider.

Je t’écris aujourd’hui car il me fallait attendre les résultats de la résidence à l’Institut Français pour débloquer un calendrier. Je n’ai pas été prise. Ce qui me libère le mois de février et de mars.
J’aimerais venir travailler chez toi l’écriture du texte, avec possibilité de me sonoriser (tester différents micros) Je souhaite te demander 15 jours de travail (à partir du 10 Février je suis libre).
J’aimerais être seule les 10 premiers jours et travailler 3 à 5 jours avec le sonorisateur.
Ce serait l’occasion pour moi d’inviter un réseau autour de l’écriture et de la poésie et de pouvoir parler de cette création pour 2021 lors d’une sortie de résidence.
Ma venue à Toulouse pour cette résidence ferait l’objet d’une discussion avec une radio locale en vue d’une expérimentation.

/
DISTRIBUTION

Pina Wood, artiste polymorphe
Hélios Mikhail batteur
Frédéric Devaux sondier
en compagnonnage avec Générik Vapeur