9 > 10 OCT
Le Vent des Signes
Performances
Sylvain Huc

Carte Blanche à Sylvain Huc

Lorsque Le Théâtre le Vent des Signes m’a offert une carte blanche, il m’est apparu que je voulais proposer des œuvres qui prennent vie à travers les échanges humains, la danse, la parole, l’écriture ou le chant.

Quelques pangolins et chauves-souris plus tard, cet appétit pour le vivant s’affirme plus que jamais. Nous avons toutes et tous éprouvé dans nos corps la cardinale nécessité de résister à une peur d’être touché-e-s. Distance sociale qui devient retenue de l’expérience et qui nous dit: prenons soin de nous en faisant mourir nos attentions communes.

Pour cette proposition, trois artistes avec trois solos viennent justement nous toucher au plus près. Trois corps qui construisent des formes contemporaines, qui activent le présent et ses possibilités. Trois corps qui s’inventent comme fictions politiques. Trois corps qui, loin de nier les catégories, en brouillent les privilèges. Trois corps qui explorent les morts et les naissances perpétuelles de l’identité. Trois corps qui œuvrent à s’inventer un ailleurs. Trois corps qui effacent en même temps qu’ils révèlent le mien. Trois corps qui je l’espère révèleront le vôtre.

Nous finirons par un dance-floor, qui ne sera ni post-moderne, ni conceptuel. Juste transpirant.

/
DISTRIBUTION

Chorégraphe & interprète Hélène Rocheteau
Performer Gwendal Raymond,

Et aux platines
Sylvain Huc
DJ Louis

BIOGRAPHIE

Sylvain Huc, après une formation en histoire et histoire de l’art où il achève un essai autour de « Bestialité, sauvagerie et sexualité féminine en Grèce classique », découvre la danse contemporaine et intègre la formation du CDCN de Toulouse. Après un parcours d’interprète (R. Nadal, La Zampa, C. Lamaison, L. Scozzi…), il prend la direction de la cie Divergences en 2014. Son travail se caractérise par une approche avant tout physique, fouillant le corps dans ses moindres plis, explorant sa surface comme lieu de tous les langages.