9 > 10 OCT
Le Vent des Signes
Performances
Danceoké annulé | autres perfs maintenues

Carte blanche Sylvain Huc

Lorsque Le Vent des Signes m’a offert une carte blanche, il m’est apparu que je voulais proposer des œuvres qui prennent vie à travers les échanges humains, la danse, la parole, l’écriture ou le chant. Quelques pangolins et chauves-souris plus tard, cet appétit pour le vivant s’affirme plus que jamais.

Nous avons toutes et tous éprouvé dans nos corps la cardinale nécessité de résister à une peur d’être touché·e·s. Ici, trois propositions et leurs corps (deux solos et un danceoké) viennent nous toucher au plus près.
Des corps qui activent le présent et ses possibilités et s’inventent comme fictions politiques.
Des corps qui, loin de nier les catégories, en brouillent les privilèges, explorent les morts et les naissances perpétuelles de l’identité.
Des corps qui œuvrent à s’inventer un ailleurs.
Des corps qui effacent en même temps qu’ils révèlent le mien. Des corps qui je l’espère révéleront le vôtre.

10 OCT | 21H | Danceoké
PERFORMANCE PARTICIPATIVE  ANNULEE POUR CAUSES DE DISTANCIATIONS SANITAIRES
On se réjouissait de vous voir danser avec Sylvain Huc. Nous sommes le 6 octobre. Nous avons pris ensemble la décision d’annuler ce temps de danse/fête/rencontre/performance afin d’éviter de s’abîmer les uns les autres par une éventuelle transmission de la Covid. 

Voici ce que nous nous proposions de vivre avec vous.
Danceoké
Loisir ? Installation contemporaine ? Divertissement ? Performance ? Bal ? Fièvre rituelle du samedi soir ?
Le danceoke, mot-valise qui rassemble danse et karaoke, est tout cela à la fois.
Les participants-performers sont conviés à reproduire immédiatement les mouvements de clips vidéos soigneusement choisis et projetés devant eux.
Tout y est permis, et les corps des participants peuvent alors s’affranchir de tout apprentissage ou improvisation. Les seules consignes sont de regarder, suivre et faire. Dans un cérémonial mis en scène automatiquement par les participants, on voit peu à peu se transformer un espace social en lieu de performance physique qui se compose dans l’instant.
Danceoké ou lorsque Lady Gaga peut nous emmener à danser du William Forsythe…

/
DISTRIBUTION

Chorégraphe & interprète Hélène Rocheteau
Performer Gwendal Raymond,

Et aux platines
Sylvain Huc

BIOGRAPHIE

Sylvain Huc, après une formation en histoire et histoire de l’art où il achève un essai autour de « Bestialité, sauvagerie et sexualité féminine en Grèce classique », découvre la danse contemporaine et intègre la formation du CDCN de Toulouse. Après un parcours d’interprète (R. Nadal, La Zampa, C. Lamaison, L. Scozzi…), il prend la direction de la cie Divergences en 2014. Son travail se caractérise par une approche avant tout physique, fouillant le corps dans ses moindres plis, explorant sa surface comme lieu de tous les langages.