SEP 21 > SEP 23
Le Vent des Signes
Compositeur associé
Matthieu Guillin

Dispositif SACEM / Ministère de la Culture

Dès son origine, la ligne de programmation de la scène Le Vent des Signes est portée par la pluridisciplinarité et l’expérimentation.
Nous nous (re)posons constamment la question du comment faire œuvre aujourd’hui.
Question qui habite pareillement Matthieu Guillin.

Ces affinités de pensée sont les fondements même de notre désir de collaborer ensemble, autour de la problématique centrale commune de l’irréductiblement singulier.

Nous aspirons à bâtir un compagnonnage pour interroger, expérience, creuser plus avant les relations entre le musical et le champ performatif.

Au programme…
*4 à 5 créations de Matthieu Guillin
*des workshops complices avec Caroline Contour, Abdessamad El Montassir…
*des artistes invités  invités en concerts – Alessandro Bosetti, Violaine Lochu, Julien Desprez…

Tant dans les œuvres de Matthieu Guillin que dans celles des artistes invités, il s’agit de présenter des hybrides où la rigueur de l’écriture musicale se confronte à des paramètres extra-musicaux (corps, espace, vidéo…)
et dont les préoccupations tiendront moins d’un souci de généalogie musicale (dans une tradition de) que d’un questionnement sonore singulier.

/
DISTRIBUTION

Matthieu Guillin compositeur & interprète
Caroline Contour, Abdessamad El Montassir… artistes complices (workshops, labos…)
Alessandro Bosetti, Violaine Lochu, Julien Desprez… artistes invités en concerts
©Dawa Salfati

BIOGRAPHIE

Matthieu Guillin chemine dans le chaos nourrissant de multiples formes artistiques, puis attrape la création sonore comme vecteur principal.
Allie son énergie à la matière pour mettre en écho les dissemblances.
Essaye d’augmenter nos facultés à percevoir le divers.
Se demande si l’écoute active est encore une solution.
Se demande comment il fera sans électricité.
Aime tout autant les chants traditionnels Albanais et l’errance.
Préfère de justesse les maladresses de son père aux plaisirs difficiles de la composition.
Cherche à rendre compte de l’expérience sensible et complexe de la vie à travers l’écoute, trouve ça impossible et recommence.
Est surement en résistance contre l’homogénéisation culturelle et les coercitions séductives en tout genre.

Né en 1987, Matthieu Guillin partage son travail entre le spectacle vivant, la composition acousmatique et l’improvisation libre.