22 JUIN | 20H
Le Vent des Signes
Musique
Mathieu Werchowski | Sylvaine Hélary & Robin Fincker

MW | Bize

BIZE
Imaginez deux rails qui, au gré d’une bourrasque, rompent le charme du parallélisme, et se rencontrent en certains points, pour se séparer quelques mètres plus loin.
Cela pourrait ressembler fortement aux trajectoires sonores des instruments de ce duo, découvrant à chaque instant des routes inattendues, décidant de virages et arrêts ponctuels, parcourant des paysages ou l’improvisation et l’écriture se mêlent sans distinction aucune, brouillant les pistes avec jubilation.

Se penchant dans leurs différents projets, tant sur les musiques actuelles que l’improvisation libre, l’écriture contemporaine ou les musiques populaires, Sylvaine Hélary et Robin Fincker cherchent dans leur rencontre à retracer, au fil de leurs compositions, le trajet de l’air produit par leurs instruments, pour y plonger l’auditeur. Du bruissement le plus ténu au souffle le plus plein, le duo résonne, glisse et devient trio, accompagnant ainsi la pièce, la voûte, le mur ou la clairière qui l’entoure.

Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents.
Alain Damasio, La Horde du Contrevent, éd. La Volte

MW
2 lettres miroirs qui se réfléchissent et s’équilibrent comme le violon et l’alto, ses deux instruments de prédilection qu’il triture en les faisant tour à tour crier, feuler ou chanter avec un sens aigu de la composition.
En montant des cordes de guitare électrique sur son alto ou en branchant son Mirecourt dans le 220V, il arrive à les faire sonner de manière inouïe, pouvant les emmener du calme zen au maelström le plus bruitiste.
Ses cordes vibrantes, en bouclant sur eux-mêmes des spleens inquiétants, disent le temps qui passe, convoquant dans notre mémoire tous les folklores imaginaires tapis dans les sous bois.

/
DISTRIBUTION

Mathieu Werchowski violon, alto
Sylvaine Hélary flûtes, piccolo
Robin Fincker
saxophone ténor, clarinette

Production Freddy Morezon

CRÉDITS

Jérôme Blanchard (MW)

TARIFS

10€/8€

réserver