9 OCT I 20H
Le Vent des Signes
Carte blanche Sylvain Huc | Danse
Hélène Rocheteau

Qarrtsiluni

Qarrtsiluni est un projet de courts soli mettant en lien un interprète avec une figure mythologique féminine. Ici Ishtar, dont le culte semble renvoyer à son anormalité et à la confusion qu’elle jette dans l’ordre établi, ayant un aspect carnavalesque, impliquant des personnages à la sexualité ambiguë, une inversion des valeurs. Une déesse bipolaire, paradoxale, réunissant ce qui s’oppose.

Dans une célèbre légende, Ishtar descend de son plein gré aux Enfers. Elle se pare de ses plus beaux atours — les attributs de son pouvoir. La reine des Enfers lui ordonne d’en retirer un à chacune des sept portes qu’elle franchira, afin d’apparaître nue et modeste devant elle.

Je me suis emparée de cette légende pour la transposer en un strip-tease qui est le fil du solo. L’acte de se déshabiller comme vulnérabilité exposée qui se transforme en force. Tout au long de ce strip-tease, le corps est traversé ; exultant, invitant, sidéré, aux aguets ou au repos, ici et ailleurs – rien ne se fixe. Des voix, des images, des métamorphoses viennent l’habiter, le déplacer, le mouvoir. Un dialogue à multiples strates, un langage énigmatique qui se déploie.
Hélène Rocheteau

/
DISTRIBUTION

Chorégraphe et interprète Hélène Rocheteau
Lumière Grégoire Orio
Production déléguée La Belle Orange
Partenaires  Emmetrop Bourges / Château de Monthelon / Festival Jerk Off Paris / Festival Les Incandescences Paris /  Le Vent des Signes – Toulouse
Avec le soutien de Danse Dense – Pôle d’accompagnement pour l’émergence chorégraphique et de l’Onda – Office national de diffusion artistique
Remerciements à Claire Picard

BIOGRAPHIE

Hélène Rocheteau est danseuse, performeuse, comédienne et chorégraphe.
Interprète depuis 2000 (la Zampa, Groupenfonction, Matthieu Hocquemiller, Philippe Grandrieux …), elle crée sa première pièce en 2012 : Blast, duo avec le batteur et créateur sonore Jean-Baptiste Geoffroy. Ses projets sont conçus en forte interaction avec le son et la lumière, dans une recherche perceptive qui est au coeur de son travail. Explorant le rapport entre image et sensation, le corps – avec ses puissances, ses énigmes – est au centre. Elle initie en 2014 un triptyque autour de l’obscur : La Nuit Manquante. Elle poursuit sur ce projet la collaboration avec J.B Geoffroy, rejoint par le guitariste et créateur sonore Jérôme Vassereau sur le dernier volet, créé en 2017.

CRÉDITS

Grégoire Orio
Merci à Alma Palacios et Olivier Normand

TARIFS

10€ / 8€

réserver